logo-afg
image02
English (United Kingdom)
28/04/2015
Communiqués de Presse (279)

2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000, 1999

Résultats 1 - 8 de 279

27 Avril 2015
L’AFG publie un guide sur l’utilisation des medias sociaux dans la société de gestion
  • Lire le communiqué de presse du 27 avril 2015
  • Consultez le Guide sur l'utilisation des réseaux sociaux dans la société de gestion - Avril 2015
  • Face aux évolutions des supports de communication modernes, et notamment l’avènement de réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou LinkedIn, les sociétés de gestion doivent repenser les modes de diffusion de l’information sur leurs produits et leurs expertises. L’AFG, par l’intermédiaire de son groupe de travail « Médias sociaux »,  publie un guide sur l’utilisation des médias sociaux visant à sensibiliser et encourager les sociétés de gestion à mener une réflexion en interne sur leur utilisation à titre professionnel et privé. 

 

16 Avril 2015
Bilan de l’épargne salariale au 31 décembre 2014 : l’épargne salariale atteint 110 milliards d’euros d’encours (+5 % sur 1 an)

 

 

 

 

 

07 Avril 2015
Gouvernement d’entreprise : engagement croissant en 2014 des sociétés de gestion par l’exercice du vote en assemblée et l’intensification de leur dialogue avec les émetteurs

 

  • Consultez le communiqué de presse du 7 avril 2015
  • Consultez les résultats de l'enquête et la version anglaise de l'enquête
  • L’AFG a réalisé, début 2015, pour la treizième année consécutive, une enquête auprès de ses membres sur leur participation au vote en assemblées générales tenues courant 2014 et leur dialogue avec les émetteurs.
  • Ses résultats sont importants car la pratique du vote lors des AG est l’un des moyens pour les gestionnaires d’actifs et leurs mandants, les investisseurs institutionnels et privés, d’exercer leur rôle de contrôle et d’amélioration de la gouvernance des entreprises, et ce afin de contribuer à terme à améliorer la valeur de celles-ci tout en protégeant leurs placements.
  • L’expression de l’influence des actionnaires et de leurs représentants les gérants est d’autant plus efficace que le principe d’égalité entre actionnaires lors des AG (‘une action, une voix’) est respecté. La défense de ce principe est depuis 1997 l’un des axes principaux des recommandations de l'AFG.

 

01 Avril 2015
Les PERCO en nette progression en 2014
  • 10,3 milliards d’euros d’encours (+ 20 %)
  • 191.000 entreprises équipées (+ 8 %)
  • 1.780.000 salariés adhérents (+ 16 %)
03 Mars 2015
Levée de capitaux par les FCPI et les FIP créés en 2014 - Etude AFG-AFIC

    - Une progression principalement portée par les FIP (+15%) et par les fonds ISF (+17%)
    - Le seuil de 100.000 particuliers souscripteurs presque atteint

  • AFIC et AFG continuent à demander une simplification pour les fonds ISF et un déplafonnement fiscal pour les fonds IR.

 

11 Février 2015
Conférence de presse de l'AFG : Bilan 2014 - Chantiers 2015
  • Paul-Henri de La Porte du Theil, président de l’AFG - Association Française de la Gestion financière  - et Pierre Bollon, délégué général, ont, au cours d’une conférence de presse, dressé le bilan 2014 de l’industrie française de la gestion et présenté ses grands chantiers 2015.
27 Janvier 2015
L’industrie française de la gestion, atout pour le financement stable de notre économie
  • 2015 01 cahier de la gestion 4
  • Le service Economie-Recherche de l’AFG publie le 4ème numéro de sa collection Cahiers de la gestion intitulé «Financement de l’économie par les gestions françaises – Ou comment les émetteurs domestiques bénéficient d’une gestion développée». 
    • Cette étude rappelle tout d’abord l’importance des placements réalisés par les sociétés de gestion françaises - près de 1400 mds d’euros investis en titres d’entreprises et près de 750 mds d’euros en titres publics.
      Elle fait aussi ressortir au moins deux biais domestiques d’investissement positifs, qui permettent que la gestion française contribue fortement au financement stable des émetteurs français et puisse compenser en partie la volatilité accrue des placements des non-résidents en période de tension sur les marchés.

      1. Un « biais domestique d’allocation » privilégie le placement local créant une base de capital élargie pour le financement de notre économie :
      • près de la moitié des encours investis en actions et environ 40% du portefeuille obligataire sont au bénéfice des émetteurs français. On observe aussi un fort basculement du portefeuille des OPC d’obligations françaises en faveur des entreprises non-financières : en dix ans leur part est passée de 20% à 40%
      • il en résulte des taux de détention significatifs par les gestions du stock de titres émis en France : près de 20% des actions cotées françaises, dont 25% des small-mid caps ; 25% des obligations d’entreprises ; 20% des obligations émises par l’Etat français ; 40% du stock de certificats de dépôts émis par les banques…

       

      2. Un « biais domestique de maturité longue » favorise le financement stable des émetteurs obligataires français :
      • la maturité des obligations françaises en portefeuille (corporate et d’Etat) est plus longue que celle des autres émetteurs de la zone euro
      • la maturité résiduelle des obligations, notamment de l’Etat français, dans le portefeuille des OPC est supérieure à celle du marché de celles-ci.

    20 Janvier 2015
    Gouvernement d’entreprise : l’AFG réaffirme le principe « une action, une voix » et l'importance du rôle des assemblées générales

    - la réaffirmation du principe "une action, une voix"
    - le maintien de la neutralité du Conseil en période d'OPA et le développement de ses responsabilités en matière de suivi des risques
    - le renforcement des pouvoirs de l'assemblée générale 
    - l'accroissement du contrôle des rémunérations des dirigeants mandataires sociaux

    «DébutPréc12345678910SuivantFin»
    Page 1 de 35

    FORMATIONS

    PRESSE

    EN BREF

    NEWSLETTER

    EVENEMENTS

    PUBLICATIONS

    ECONOMIE ET STATISTIQUES