« Point Sur » LES PRODUITS DERIVES DANS LA GESTION D’ACTIFS

  • A l’occasion de la parution d’une étude sur les produits dérivés, l’AFG a consacré un « point sur » à leur rôle dans l’industrie de la gestion d’actifs.
  • Christophe Pérignon (professeur associé – HEC Paris) a présenté l’étude «The unintended consequences of banning derivatives in asset management / Les conséquences imprévues qu’entrainerait une interdiction des dérivés dans la gestion » qui a été réalisée par HEC et CASS Business School.
  • Puis une table ronde sur l’avenir des produits dérivés dans les fonds a été organisée autour de Tilman Lueder (Commission européenne), Richard Stobo (ESMA), Xavier Parain (AMF), Benoît Lallemand (Finance Watch), Nicolas Gomart (Groupe Matmut), Arnaud Faller (CPR AM, président de la commission des Techniques de gestion de l’AFG), Martin Parkes (Blackrock Londres) et Fabrice Cuchet (Dexia AM).
  • L’usage des dérivés dans le monde de la gestion d’actifs a été jugé utile par l’ensemble des participants. Les représentants des régulateurs et législateurs ont confirmé qu’ils n’entendaient pas restreindre les stratégies à base de dérivés, même s’il reste encore quelques aspects réglementaires à préciser notamment pour éviter les éventuels contournements de la réglementation sur les actifs éligibles ou  pour mettre en place des stress tests afin de compléter la mesure du risque global.
  • L’AFG, qui continuera à travailler pour améliorer la transparence, se réjouit de l’absence de remise en cause de l’utilité des dérivés dans la gestion d’actifs tant d’un point de vue strictement réglementaire que d’un point de vue économique.

filet_pointile_bordeau