La compétitivité des marchés financiers de l’UE devrait être la priorité n° 1 des responsables politiques et des régulateurs de l’UE