LCBFT – Arrêté paru au Journal Officiel – Gel des avoirs – Registre des gels

  • Un arrêté mettant en œuvre de nouvelles mesures de gel des avoirs est paru au Journal Officiel du 5 février 2020.
  • Consultez l’arrêté du 4 février 2020 portant application des articles L. 562-3 et suivants du code monétaire et financier.
  • Par ailleurs, le registre des gels (anciennement « liste unique des gels ») a été mis à jour le 5 février 2020. Ce registre recense toutes les informations disponibles sur les personnes physiques, morales et les entités visées par des mesures de gel d’avoirs onusiennes, européennes ou nationales. Il est régulièrement actualisé par la Direction Générale du Trésor.
  • Consultez la partie du site AFG relative à la lutte anti-blanchiment.
  • L’article 315-58 du règlement général de l’AMF rappelle l’obligation faite aux sociétés de gestion d’informer et de former leurs collaborateurs sur la réglementation, les techniques et les méthodes de prévention et de détection en matière de LCB-FT. Dans ce cadre, AFG Formation propose depuis 2014 un dispositif d’e-training dédié.

LCBFT – Arrêtés parus au Journal Officiel – Gel des avoirs – Registre des gels

  • Huit arrêtés mettant en œuvre de nouvelles mesures de gel des avoirs sont parus au Journal Officiel du 1er février 2020.
  • Consultez les arrêtés du 30 janvier 2020 portant application des articles L. 562-2 et suivants du code monétaire et financier.
  • Par ailleurs, le registre des gels (anciennement « liste unique des gels ») a été mis à jour le 3 février 2020. Ce registre recense toutes les informations disponibles sur les personnes physiques, morales et les entités visées par des mesures de gel d’avoirs onusiennes, européennes ou nationales. Il est régulièrement actualisé par la Direction Générale du Trésor.
  • Consultez la partie du site AFG relative à la lutte anti-blanchiment.
  • L’article 315-58 du règlement général de l’AMF rappelle l’obligation faite aux sociétés de gestion d’informer et de former leurs collaborateurs sur la réglementation, les techniques et les méthodes de prévention et de détection en matière de LCB-FT. Dans ce cadre, AFG Formation propose depuis 2014 un dispositif d’e-training dédié.

La Semaine de l’Epargne Salariale – 23 au 27 mars 2020

  • Lancée en 2017, la « Semaine de l’Epargne Salariale » est une initiative de Place, pilotée par l’Autorité des marchés financiers, la Direction Générale du Travail, la Direction Générale du Trésor, l’Association française de la gestion financière et la Finance pour tous.
  • Son principal objectif est d’offrir aux salariés et aux entreprises une information de référence pédagogique et pratique sur cette épargne. L’épargne salariale et l’épargne longue en général ont vocation à financer l’économie de notre pays et permettre à chaque épargnant d’être acteur de l’économie de demain.
  • La quatrième édition aura lieu du lundi 23 au vendredi 27 mars 2020. A cette occasion, nous publierons les résultats d’une enquête, lancée en ce début d’année 2020 sur les connaissances et les attentes des salariés concernant l’Epargne Salariale et le nouveau Plan d’Epargne Retraite. Et comme les années passées, de nombreux événements seront organisés.

N’hésitez pas à consulter d’ores et déjà le site dédié : http://epargnesalariale-france.fr/

Consultez le communiqué de presse du 3 février 2020

LCBFT – Arrêtés parus au Journal Officiel – Gel des avoirs – Registre des gels

  • Trois arrêtés mettant en œuvre de nouvelles mesures de gel des avoirs sont parus au Journal Officiel du 24 janvier 2020.
  • Consultez les arrêtés du 20 et 21 janvier 2020 portant application des articles L. 562-3 et suivants du code monétaire et financier.
  • Par ailleurs, le registre des gels (anciennement « liste unique des gels ») a été mis à jour le 21 janvier 2020. Ce registre recense toutes les informations disponibles sur les personnes physiques, morales et les entités visées par des mesures de gel d’avoirs onusiennes, européennes ou nationales. Il est régulièrement actualisé par la Direction Générale du Trésor.
  • Consultez la partie du site AFG relative à la lutte anti-blanchiment.
  • L’article 315-58 du règlement général de l’AMF rappelle l’obligation faite aux sociétés de gestion d’informer et de former leurs collaborateurs sur la réglementation, les techniques et les méthodes de prévention et de détection en matière de LCB-FT. Dans ce cadre, AFG Formation propose depuis 2014 un dispositif d’e-training dédié.

Etude AMF – Epargne retraite : une préoccupation pour 71 % des Français

L’AMF publie les résultats de son étude annuelle sur les attitudes et opinions des épargnants à l‘égard des placements. Il en ressort que l’épargne retraite constitue l’une des priorités des Français lorsqu’ils mettent de l’argent de côté. L’immobilier est privilégié, l’intérêt pour les placements en actions reste limité.  

  • Epargne retraite : une préoccupation pour 71 % des Français

Cette troisième édition du baromètre de l’épargne et de l’investissement, issue d’une enquête menée en septembre-octobre 2019 par l’institut Audirep auprès d’un échantillon de 1.200 personnes représentatif de la population française, montre que la préparation de la retraite est une des premières motivations des épargnants.

  • 71 % des Français interrogés placent parmi leurs priorités d’épargne l’objectif de « disposer d’un capital en vue de la retraite, pour avoir suffisamment d’argent tout au long de votre retraite » et 38 % la qualifient de « préoccupation forte ». La première préoccupation reste de « faire face à d’éventuelles dépenses imprévues ».
  • 53 % des actifs déclarent mettre de l’argent de côté en préparation de la retraite, un chiffre à la hausse ces deux dernières années (48 % en 2017). Seulement un actif sur cinq (21 %) le fait régulièrement (dont 86 % tous les mois).
  • 70 % des Français qui ne mettent jamais ou quasiment jamais d’argent de côté pour la retraite précisent ne pas le faire « par contrainte, faute de moyens suffisants ». Seuls 26 % le font par choix personnel.

Le montant moyen épargné par les Français en préparation de leur retraite s’élève à 2.300 euros par an (100 euros de plus que l’année précédente).

En savoir plus.

 

Interview d’Eric Pinon – « L’asset management est un métier à part entière »

 

L’intégralité

Partie – 1 Le rôle des gestionnaires d’actifs : « Permettre aux entreprises de se financer et faire profiter les épargnants des richesses de notre pays »

 

Partie – 2 : Une nouvelle gouvernance pour l’AFG

 

Partie – 3 Education financière : « Faire changer les habitudes d’épargne des Français et leur offrir des solutions d’épargne long terme adaptées »

Avec l’autorisation de L’AGEFI

LCBFT – Arrêté paru au Journal Officiel – Gel des avoirs

Gouvernement d’entreprise : l’AFG renforce ses recommandations pour 2020

  • L’industrie française de la gestion d’actifs agit avec conviction et régulièrement pour faire progresser le gouvernement d’entreprise. Celui-ci est un sujet d’importance dans le cadre de l’action générale que mène l’industrie en faveur de la qualité des actifs, de l’investissement responsable et de l’épargne longue.
  • L’édition 2020 des Recommandations sur le gouvernement d’entreprise relatives aux assemblées générales et aux conseils d’administration des sociétés cotées est publiée en amont de la saison des assemblées générales. Elle a pour objectif d’aider les sociétés de gestion dans l’exercice de leurs votes.

Gouvernement d’entreprise : l’AFG renforce ses recommandations pour 2020

L’industrie française de la gestion d’actifs agit avec conviction et régulièrement pour faire progresser le gouvernement d’entreprise. Celui-ci est un sujet d’importance dans le cadre de l’action générale que mène l’industrie en faveur de la qualité des actifs, de l’investissement responsable et de l’épargne longue.

L’édition 2020 des Recommandations sur le gouvernement d’entreprise relatives aux assemblées générales et aux conseils d’administration des sociétés cotées est publiée en amont de la saison des assemblées générales. Elle a pour objectif d’aider les sociétés de gestion dans l’exercice de leurs votes.

Les principales modifications 2020 portent sur les points suivants :

  • L’AFG souhaite que le conseil d’administration examine attentivement, et prenne position en conséquence, sur toute résolution adoptée lors de la précédente assemblée générale avec plus de 20 % d’opposition de la part des actionnaires minoritaires (« opposition significative »).
  • Le choix d’une hiérarchisation des risques présentés comme impactant la société, sujet d’attention accrue pour les investisseurs, doit faire l’objet d’une implication du conseil d’administration.
  • L’envoi systématique, par les émetteurs, pour chaque assemblée générale, d’une confirmation adressée aux investisseurs attestant que leur vote a bien été intégré dans le calcul des résultats des votes.
  • La communication aux actionnaires du mode de tenue des réunions du conseil et des comités (Rémunérations, Nominations et Audit) : l’information relative à l’assiduité individuelle des administrateurs devra refléter si celle-ci résulte d’une présence physique ou non.
  • Les résolutions relatives à l’attribution d’options devront s’accompagner d’une information sur le nombre de bénéficiaires envisagé pour ces plans à venir.
  • Le président du Comité d’audit doit être libre d’intérêt, de même que le président du comité des rémunérations.

Par ailleurs, l’AFG rappelle que les règles de comptabilisation des votes ont été modifiées par de nouvelles dispositions législatives : les actionnaires doivent prendre en compte le fait que les votes d’abstention ne sont plus comptabilisés comme des votes négatifs comme il l’étaient jusqu’ici. Ceux-ci sont désormais sortis du calcul des voix pour qualifier l’adoption d’une résolution.