Bilan des votes

  • Voter lors des assemblées d’actionnaires est l’un des moyens pour les gestionnaires d’actifs d’exercer, au nom de leurs mandants – les investisseurs institutionnels et privés – leur rôle de contrôle et d’amélioration de la gouvernance des entreprises, et ce afin de contribuer à accroître leur valeur et donc celle des placements. Les gérants sont vigilants quant à la qualité et à la pertinence de l’information fournie par les émetteurs.
    L’expression de l’influence des actionnaires et de leurs représentants -les gérants- est d’autant plus efficace que les droits des actionnaires lors des assemblées générales peuvent être pleinement exercés et que les organes de décision de l’entreprise jouent efficacement leur rôle.
Cette dix-neuvième édition de l’étude présente, en première partie, les tendances de la participation des SGP aux votes en assemblée générale et les motifs de contestation, puis en seconde partie, les moyens déployés par les SGP pour réaliser cette activité, développer le dialogue avec les émetteurs et établir leur jugement sur la qualité de leur gouvernance.

 

Les principaux résultats de l’enquête :

  • une progression forte de la participation aux votes dans un contexte de crise sanitaire mondiale ;
  • les rémunérations et les opérations financières sont au centre des votes d’opposition des gérants ;
  • un renforcement du dialogue sur les enjeux liés à la gestion de la crise sanitaire et sociale.