33ème Concours des Mémoires de l’Économie et de la Finance : Vers un monde nouveau ?

    • Le Centre des Professions Financières, en partenariat avec l’AFG, la Caisse des Dépôts et Consignations, Covéa et l’Institut des Actuaires, lance le 33ème Concours International des Mémoires de l’Économie et de la Finance (CIMEF).
    • Le thème central est « Vers un monde nouveau » : Les crises du XXème siècle – grippe espagnole, Grande Dépression, Guerres mondiales – ont amplement contribué à façonner notre paysage socio-économique et géopolitique. Face à celles du XXIème siècle, déjà marqué par le choc financier de 2007-2010 et désormais la pandémie de la Covid-19, l’un de nos défis collectifs est de rechercher les solutions favorisant la maîtrise de risques diversifiés, transversaux, connectés, et dont les impacts se mesurent à une échelle mondialisée sur bientôt 8 milliards d’êtres humains.

Au-delà du constat, le 33ème Concours s’attachera donc en particulier à distinguer les travaux répondant à cette ambition, dans l’ensemble des champs couverts par ces enjeux d’avenir :

  • Démographie : quels effets économiques et sociaux de l’évolution de la population mondiale avec une projection actuelle de 7 à 17 milliards d’habitants en 2100 ?
  • Environnement : quels impacts écologiques, humains, financiers, au changement climatique ?
  • Technologies : quelles avancées réelles, quelles attentes sur les nouvelles technologies (électronique, informatique, Big data, cybersécurité, santé …) et la recherche en termes économiques ou pour la gestion des risques ?
  • Stratégie : quels enseignements et quelles perspectives pour le pilotage financier, industriel, et l’investissement de long terme structurant pour le devenir de nos sociétés ?
  • Gouvernance : quelles orientations pour les États, les organismes internationaux, et les entreprises dans un monde où aversion au risque, contrôle et nécessaire sécurisation (des données, des personnes …), modifient le « contrat social » ?

Les mémoires éligibles (typiquement de niveau master 1 ou 2) sont les mémoires soutenus depuis le 1er janvier 2020, figurant dans les 20% de notations les plus élevées de l’établissement d’enseignement et ayant obtenu nécessairement une note supérieure ou égale à 15/20 ou B+, rédigés en français ou en anglais.

Dans le cas d’une formation organisée par plusieurs Universités ou Écoles situées dans un ou plusieurs pays, il conviendra d’indiquer un unique Établissement et un unique pays de référence pour le mémoire, l’Établissement et le pays dans lequel le mémoire a été soutenu.

La date limite de dépôt des mémoires pour le Concours est fixée au 31 décembre 2021 mais pourra être prorogée sur décision des organisateurs.

En savoir plus.