Chiffres clés

La France, un acteur majeur de la gestion en Europe 

  • À fin 2016, l’encours des fonds domiciliés en Europe atteint 14 142 milliards d’euros (en hausse de 6,1 % sur un an). Si l’on considère les marchés où la gestion financière des fonds d’investissement est effectivement réalisée, la France garde sa troisième place, avec une part de marché de 15,1 %, derrière le Royaume-Uni (19,7 %) et l’Allemagne (17,4 %). En incluant les mandats, la gestion française occupe la première place européenne continentale.

  • En termes de domiciliation d’OPC, et en distinguant selon la catégorie juridique des fonds, l’encours des FIA atteint 5 483 Mds € à fin 2016, en hausse de 7,0 %. La part de marché des fonds français est de 18,0 % pour les fonds FIA, 2ème place en Europe derrière l’Allemagne, et devant les Pays-Bas. L’encours des OPCVM s’élève à 8 658 Mds € en croissance de 5,5 % sur l’année. La France occupe la 4ème  place en Europe derrière le Luxembourg et l’Irlande – centre off shore dont les activités sont centrées sur la domiciliation et l’administration de fonds – ainsi que le Royaume-Uni.

  • La collecte nette 2016 s’est établie à + 457 Mds € en Europe, après un pic de + 737 Mds € estimé en 2015. Cette année, les fonds obligataires en sont les principaux bénéficiaires avec + 126 Mds €, suivis des fonds monétaires (+ 107 Mds €). La collecte nette des fonds actions et diversifiés a fortement ralenti en 2016. Pour l’ensemble de ces fonds, elle culmine à + 115 Mds € contre + 430 Mds € en 2015.