logo-afg
image02
English (United Kingdom)
26/03/2017


Les métiers de la gestion Imprimer


Il existe autant de schémas organisationnels de la SGP que de sociétés, chacune adaptant son organisation en fonction de sa taille, de sa spécialisation... Toutefois, deux grands axes pérennes dans l'activité de la société de gestion peuvent être distingués : la gestion de l'actif et la gestion du passif.

  • La gestion de l'actif regroupe l'ensemble des activités liées aux investissements réalisés par les gérants (achat/vente de titres détenus en portefeuille : passation d'ordres, négociation, confirmation et contrôle de ces ordres...), que ce soit dans le cadre de la gestion collective (OPC) ou de la gestion individualisée sous mandat. Cet ensemble d'activités est axé sur la gestion financière et constitue le cœur du métier de la société de gestion.
  • Dans le cadre de la gestion collective uniquement, la gestion du passif regroupe, quant à elle, les activités liées aux souscriptions et rachats des parts d'OPC par les porteurs.

 

Les divers métiers de la SGP vont s'articuler autour de ces deux axes. Correspondant aux opérations de marché, trois grands types de métiers peuvent être identifiés : le front, le middle et le back office. Les fonctions de marketing-commercialisation, dévolues à la vente des produits, viennent compléter cet ensemble. Ces quatre grands métiers sont appuyés par des fonctions support (cœur de métier) telles que la conformité, le juridique, la gestion des données... Enfin, à l'instar de toute entreprise, la société de gestion repose sur une direction et des services généraux.

 

 
Le saviez-vous ?

Le Programme Asset Management (PRAM) de l'AFG propose une formation qui couvre l'ensemble des activités liées à la gestion pour compte de tiers, à savoir l'économie du métier, la gestion financière, la commercialisation, l'administration de fonds, le post-marché, les risques et les contrôles...

Consultez nos offres de formation.

 

 

La gestion de l'actif

Front office – Gestion

Cœur du métier, le front office est en charge de l'ensemble des actes de gestion financière des portefeuilles, c'est-à-dire des décisions d'investissement ou de désinvestissement. Responsable de ces décisions, le gérant met en œuvre l'allocation d'actifs et décide du style de gestion en fonction de son engagement contractuel, tout en tenant compte des contraintes réglementaires. Pour cela, il s'appuie sur le travail des analystes financiers (analyse de la valeur, analyse économique...) qui vont l'informer des éventuelles opportunités de marché. Pour exécuter les ordres d'achat ou de vente de titres chez les brokers ou sur les marchés, le gérant fait appel au service chargé de la négociation. Les négociateurs, souvent regroupés en tables de négociation suivant les actifs traités (actions, obligations...), transmettent aux brokers ou à leurs contreparties les ordres émis par les gérants et ont pour mission de rechercher les meilleurs conditions d'exécution possibles.

Middle office – Contrôle

En charge du traitement administratif des transactions transmises et négociées par le front office, cette fonction vérifie et contrôle les ordres passés par celui-ci en les rapprochant des confirmations envoyées par les brokers ou les contreparties. Le middle office complète également ces ordres des conditions et instructions de règlement/livraison. Ainsi, il révèle les tenues de position du front office, veille aux diverses opérations sur titres. Les ordres validés par le middle-office sont ensuite transmis à la fois au back-office de la société de gestion et au back-office du dépositaire. Ce dernier assure le suivi des opérations d'appariement et de débouclement du règlement/livraison.
La fonction de middle-office est aussi en charge, dans certains modèles d'organisation, du contrôle des risques de marché pris par le front office, ainsi que du reporting et du calcul de la performance des portefeuilles. Le contenu de l'activité de middle office peut toutefois sensiblement varier d'une société à l'autre.

Le Back-office

Administration de fonds

Le back-office de la SGP est en charge de l'administration des fonds, c'est-à-dire la comptabilité et la valorisation des portefeuilles et donc le calcul de la valeur liquidative des portefeuilles. Le traitement juridique des portefeuilles (enregistrement et modification des fonds auprès de l'AMF...) fait également partie de son activité.

Cette fonction n'intervient que dans le cadre de la gestion collective.

Gestion du passif

Toujours dans le cas de la gestion d'OPC, cette fonction regroupe celles de centralisateur et de teneur de compte émetteur, qui peuvent également être externalisées. Le fonction de centralisateur réceptionne l'ensemble des ordres de souscription/rachat sur les parts d'OPC, alors que le teneur de compte émetteur assure le suivi et l'exécution de toutes les opérations dont les parts d'OPC font l'objet.

Marketing - Commercialisation

Les fonctions commerciales (vente, conseil...) de la société de gestion s'adressent plus fréquemment à d'autres intermédiaires financiers ou distributeurs qu'à l'investisseur final directement (exception faite de la gestion institutionnelle), la distribution des produits de la gestion pour compte de tiers étant essentiellement déléguée à d'autres intermédiaires (grands réseaux bancaires ou d'assurance, conseillers indépendants…). Sont rattachées à cette rubrique les métiers et fonctions en charge de la gestion de la gamme et de la marque (marketing, promotion...) et de la recherche et développement, en liaison avec les gérants, le juridique et la communication.

Les fonctions support

Direction de l'entreprise et services généraux

Réglementairement, la direction de la société de gestion doit être assurée par au moins deux personnes. Dans les sociétés de gestion entrepreneuriales de petite taille, cette fonction est souvent cumulée avec celle de gérant et/ou avec celle du RCCI. Cette rubrique comprend également les fonctions suivantes de secrétariat général, comptabilité générale et contrôle de gestion de la SGP, ainsi que les ressources humaines (moyens généraux, formation...).

Fonctions support (cœur de métier)

Groupe de métiers et de fonctions concourant au bon déroulement des processus liés à la gestion d'actifs. Ainsi, s'intègrent à ce pôle le contrôle interne (conformité, déontologie...) qui met en place et veille au respect des réglementations et procédures, ainsi que les fonctions juridiques et fiscales qui s'assurent, avec l'appui d'avocats et de conseils, de la régularité juridique des contrats et conventions et, avec le contrôle interne, de la conformité légale des documents et procédures. Dans le schéma retenu, l'informatique (gestion des données...) et la communication sont également intégrés à ces fonctions.


Par ailleurs, si les SGP sont au cœur du métier de la gestion financière, d’autres acteurs concourent également au déroulement efficace du processus de gestion et à la compétitivité de l’activité. En effet, l’industrie de la gestion vit en symbiose avec tout un tissu de professions : dépositaires, conservateurs, commissaires aux comptes, valorisateurs, équipes de mesure et attribution de performance... pour n’en citer que quelques unes parmi celles-ci. Les professeurs et chercheurs en économie et finance, ainsi que les régulateurs et les métiers juridiques font également partie de ce que l’on appelle l’écosystème de la gestion.

 

Documentation

Emplois Gestion Cahier Gestion AFG 2

 

  icon Les emplois dans la gestion pour compte de tiers - septembre 2011

 

 Résultats de l’enquête réalisée par les services Recherche-Economie et  Communication-Formation de l’AFG. Cette étude établit une nomenclature des métiers et dresse en termes quantitatifs un état de lieu de l’emploi dans les sociétés de gestion.

L’enquête menée a permis également d’estimer en détail le nombre d’emplois externalisés et ceux induits par l’activité des SGP dans l’écosystème (dépositaires, brokers, réseaux de distribution…).

 

 Cette publication constitue en outre une source supplémentaire d’information sur la contribution de l’industrie française de la gestion à l’économie, notamment en matière d’emploi qualifié.

 

(AFG Service Economie/Recherche, C. Pardo / T. Valli,  Septembre 2011, format Acrobat, 48p.)

 

Mise à jour le 02 Juillet 2014
 

FORMATIONS

PRESSE

EN BREF

NEWSLETTER

EVENEMENTS

PUBLICATIONS

ECONOMIE ET STATISTIQUES